« Des voies et des voix contre l’homophobie au Cameroun, Sénégal et Côte d’Ivoire » [2015-2018]

Le projet intitulé « Des voix et des voies contre l’homophobie » (2016-17-18) est un projet financé par l’Union Européenne. Il est mis en œuvre au Sénégal, au Cameroun et en Côte d’Ivoire, en partenariat avec des organisations locales de défense des droits de l’homme telles REPMASCI ; ADHEFO ; ACI-Baobab ; Alternative Côte d’Ivoire ; Alternatives Cameroun, afin d’ « accroitre la pertinence, l’efficacité et l’influence de l’information et de la communication des défenseurs des droits des homosexuels dans la promotion de ces droits et dans le recul des préjugés à leur encontre ».

Les objectifs de ce projet sont de :

  • Renforcer les capacités des organisations de défense des droits de l’homme à communiquer : en leur sein, entre elles, et avec les autres communautés
  • Assurer la diffusion multimédia de contenus éthiques et documentés propres à ébranler les préjugés contre les homosexuels.
  • Sensibiliser les journalistes à une perception dépassionnée et pour une couverture médiatique plus éthique et professionnelle de l’homosexualité.

Les résultats attendus du projet sont :

  • R1.1 : Les Organisations LGBTI ont une meilleure maitrise des outils de communication ; pour s’adresser au public et le rendre plus critique à l’égard de ces préjugés.
  • R1.2 : Les Organisations LGBTI sont en mesure de produire leurs propres contenus et de favoriser l’expression des LGBTI.
  • R1.3 – R1.4 : Les Organisations LGBTI identifient et expérimentent, dans un environnement culturel hostile, des actions de sensibilisation et de communication socialement pertinentes. – Elles collaborent mieux entre elles et défendent mieux les intérêts de leurs cibles homosexuels auprès des institutions régionales des droits de l’homme.
  • R2.1 : Des moyens de diffusion alternatifs et plus sécurisés permettent la circulation et le partage d’une information plus ouverte aux droits des LGBTI.
  • R2.2 : Les LGBTI disposent d’outils et supports diversifiés pour sensibiliser, informer et mobiliser le public et les institutions régionales de défense des droits humains.
  • R3.1 : Les journalistes sont sensibilisés à un traitement plus responsable de l’homosexualité et des questions LGBTI.
  • R3.2 : Les journalistes sont mieux informés sur l’homosexualité; ils disposent de capacités accrues pour produire une information équilibrée et documentée.
  • R3.3 : Des bonnes pratiques et expériences pour mieux informer sur les LGBTI sont diffusées et échangées entre les membres du réseau de journalistes.

Les méthodologies sont :

  • Ateliers de renforcement des capacités des Organisations de Défense des Droits de l’Homme des LGBTI à utiliser les médias sociaux.
  • Ateliers de sensibilisation pour les journalistes.
  • Appuis pédagogiques et financiers à la production de contenus médiatiques.
  • Ressources documentaires sur les Droits fondamentaux des LGBTI (briefings pour les journalistes, et les OSC).
  • Appui aux organisations pour la production d’alertes et de situations.
  • Echanges d’expériences à travers des visites et la participation à des conférences.
  • Appui institutionnel aux organisations partenaires.

Les documents accessibles sur cette plateforme sont les produits issus du projet : contenus médiatiques, ressources et publications.

Onglets principaux