Soutenir la production et le partage d'informations qui contribuent au changement social

Enquête

Nom: 
Enquête
Titre: 

Enquête

Violation des droits humains : Résolution sur la protection contre la violence et d'autres violations des droits humains de personnes sur la base de leur identité ou orientation sexuelle réelle ou supposée

La Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (la Commission), réunie en sa 55ème Session ordinaire tenue du 28 avril au 12 mai 2014, à Luanda, Angola.

Vih/sida : Des contradictions étonnantes

Lorsque l’Union Européenne a alloué un financement à l ’association   de défense des homosexuels, le gouvernement camerounais fustigé cette donation qui s’apparentait à une ingérence de l’UE dans les affaires camerounaises. Le Ministre camerounais des relations extérieures, André EYEBE AYISSI s’est insurgé contre d’un partenaire au développement.

Stigmatisation et discrimination : La tâche est laborieuse

L’objectif 90-90-90 est possible, même au sein des populations clés qui ne doivent pas se sentir, à tort ou à raison, marginalisées, stigmatisées car tout le monde a droit à la santé, quel que soit la couleur de sa peau, sa religion ou ses orientations sexuelles. Dans son discours de clôture du mois camerounais du sida, et d‘ouverture de la cérémonie de célébration de la Journée mondiale du sida le 1er décembre 2017 dernier, le Ministre de la Santé Publique, André Mama Fouda a franchi un pas. Pour parler de la problématique des minorités sexuelles, il n’aurait pas fait mieux.

Sexualité : Débats déconcertants autour des orientations sexuelles

Peut-on traiter du droit à la santé pour les communautés LGBTI sans faire l’apologie de l’homosexualité ?

Peut-on diluer une information ? Comment traiter une information avec subtilité ? La question de l’homosexualité peut-elle être masquée dans un article qui traite de l’agression d’un homosexuel ? Les médias peuvent-ils rendre compte des activités liées à la vie et aux problèmes des communautés LGBTI sans faire la promotion de l’homosexualité ?

Vers la légalisation de l’homosexualité : De sérieux présages d’officialisation de ce phénomène pèsent sur le Cameroun.

Dans le cadre de la lutte contre l’une des trois pandémies du siècle, les gouvernements des pays du monde entier, et les bailleurs de fonds internationaux se sont unis contre ce fléau qui a emporté des vies humaines par dizaines de millions en moins de deux décennies. Pour ce faire, de stratégie en stratégie, les acteurs à la lutte ont mis sur pied des politiques de prévention, de traitements, et d’autres mesures sociales susceptibles d’encadrer le contrôle de la pandémie du VIH/sida notamment.

 

Lutte contre le VIH/sida  : Soins pour les LGBT : disponibilité et accessibilité

Le programme des Nations Unies pour le développement forme les lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels (Lgbt) à la compréhension de ce concept. Quelque 25,8 % des participants avaient révélé leur orientation sexuelle à un médecin ou un infirmier ; ce pourcentage variait de 11,3 % à Bertoua à 37,1 % à Douala.

Sida, homosexualité : Le gouvernement face à ses turpitudes

En acceptant les subventions du Fonds Mondial pour le Sida, la tuberculose et le paludisme, le Cameroun a admis l’idée de l’officialisation de l’homosexualité dans le pays

 

On l’a eu enfin », se félicitaient les acteurs institutionnels dans la lutte contre le VIH/sida en fin d’année 2010. Le Fonds Mondial pour la Sida, la tuberculose et le paludisme venait de rendre public ses résultats pour le Round 10, synonyme de financement des projets des pays ayant fait la demande cette année 2010.

Jean Ngounou, économiste, administrateur des entreprises : «Décréter l’homosexualité dans la société africaine est intolérable dans le contexte actuel»

Les hommes qui aiment les hommes ne sont pas des humains. On va prétendre que c’est naturel mais on chasse parfois le naturel même s’il va revenir au galop.